Bien vivre à La Chapelle de Surieu, le blog de Mr le Maire

Le Petit Campagnard devient "Bistrot de Pays"

26 Juin 2014, 12:49pm

Publié par M. LE MAIRE

Discours de Mr le Maire lors de l'inauguration du "Bistrot de Pays", mardi 24 Juin:

"Mesdames et Messieurs,

C’est avec un réel plaisir que j’ai appris que notre  restaurant « le Petit Campagnard » était parmi les 4 à avoir obtenu le label « Bistrot de Pays ». Ce label est une juste distinction pour Martial Bouchard et son équipe.

Depuis son installation, sur notre commune, Martial a su donner un nouveau souffle à ce commerce qui permet aux gens du village et des environs de se rencontrer dans une ambiance très conviviale. Ce commerce permet de créer du lien social. A notre époque, c’est très important.

Moi qui suis un enfant du pays, j’ai pu mesurer l’évolution de cet établissement. 

Notre commune a compté jusqu’à 5 cafés.

Ce commerce longtemps tenu par Louise et Eugène Mandrand, puis par seulement Louise après le décès brutal de son mari comptait également un point épicerie.

Au départ à la retraite de Louise, il a été loué aux familles Madinier, Gagne puis Baldo.

Quand M. et Mme Baldo ont quitté la commune, il est resté quelques mois fermé. Le conseil municipal s’est alors interrogé pour savoir s’il ne devait pas se porter acquéreur. Roger et Chantal Dutal l’ont finalement acquis. Chantal a alors tenu le bar-restaurant.

Président du SIVOS quand un service de restauration scolaire  a rouvert, j’ai naturellement demandé à Chantal de préparer et de servir les repas.

En 1994, c’est l’arrivée de Martial. Dans un premier temps, il ne dispose que de l’espace, bien connu, du bar-restaurant. Quand une salle de 150 M² est créée pour une partie destinée à la seule activité de restauration, il peut rouvrir un point épicerie.

En 2006, après d’âpres discussions avec la Poste, j’ai la satisfaction de voir créer  un point poste que nos administrés apprécient. La période de 20 années sans service postal sur la commune est alors derrière nous. 

Quand on constate les difficultés de communes voisines à conserver un commerce, on se dit que notre village a bien de la chance de voir le sien rayonner bien au-delà de notre canton.

Le maire et son conseil municipal soutiennent ce commerce qui a su, grâce à la qualité de ses  menus et de l’accueil, se faire, comme l’on dit, une excellente réputation.

Donc bravo à Martial et à ses employés et bonne continuation."

 

Le Petit Campagnard devient "Bistrot de Pays"
Le Petit Campagnard devient "Bistrot de Pays"
Le Petit Campagnard devient "Bistrot de Pays"
Le Petit Campagnard devient "Bistrot de Pays"

Voir les commentaires

100ème anniversaire du déclenchement de la Première Guerre Mondiale

10 Juin 2014, 08:24am

Publié par M. LE MAIRE

Une réunion est organisée à la salle des associations le lundi 16 juin à 20h30.

Toutes les personnes qui souhaitent s'investir dans l'organisation de ce 100 ème anniversaire seront les bienvenues.

100ème anniversaire du déclenchement de la Première Guerre Mondiale
100ème anniversaire du déclenchement de la Première Guerre Mondiale

Voir les commentaires

Le SIVOS prépare la mise en place des Nouvelles Activités Périscolaires

2 Juin 2014, 08:21am

Publié par M. LE MAIRE

Mardi 20 mai, en mairie de La Chapelle de Surieu, le bureau du SIVOS a rencontré les associations et les professionnels susceptibles d'encadrer les Nouvelles Activités Périscolaires qui sont programmées les lundis et jeudis de 15h30 à 17h à La Chapelle et de 15h45 à 17h15 à St Romain .

Le planning a été établi en partie.

Les familles seront informées dès que possible des activités proposées, des modalités d'inscriptions et de leur participation financière.

 

Le SIVOS prépare la mise en place des Nouvelles Activités Périscolaires

Voir les commentaires

Compte-rendu de la réunion du Conseil Municipal du 08/04/2014

15 Avril 2014, 08:42am

Publié par M. LE MAIRE

Présents : Gabriel GIRARD, Lenny CHAILLER, Jean-Noël MARCHAND, Monique POIZAT, Marie-Noëlle MARTEL CHENAL , Mickaël REY,  Julien JOUBERT,  Catherine VALLADIER, Stéphane VALLIN, Yvette FAURE, Estelle BOUCENINE, Elisabeth CORINO, Samson GUILLOIS, Vincent Ogier, Céline ROCHE

 

Début de la réunion à 20h30

Le compte rendu de la réunion du 30 mars est adopté à l’unanimité.

 

Les Commissions communales

Les élus s’inscrivent dans les commissions de leur choix. La composition de chacune d’elles est votée à l’unanimité. Le responsable est le maire ou un maire-adjoint qui recevra une délégation. Son nom apparaît en caractères gras.

* Finances : Lenny Chailler, Elisabeth Corino, Céline Roche

* Bâtiments Communaux : Lenny Chailler, Mickaël Rey, Julien Joubert, Stéphane Vallin, Vincent Ogier

* Voirie : Monique Poizat, Catherine Valladier, Julien Joubert, Céline Roche

* Urbanisme, Environnement, Agriculture : Jean-Noël Marchand, Monique Poizat, Mickaël Rey, Julien Joubert, Estelle Boucénine, Samson Guillois.

Le fleurissement et les illuminations sont rattachés à cette commission

* CCAS : Gaby Girard, Monique Poizat, Marie-Noëlle Martel Chenal, Yvette Faure, Samson Guillois auxquels se joindront les personnes extérieures nommées par arrêté municipal : Christiane Guillaud, Christine Reverdy, Annie Sordelet, Renée Vaudaine

* Commission d’Appels d’Offres : Gaby Girard, Jean-Noël Marchand, Monique Poizat, Céline Roche

* Information et Communication : Gaby Girard, Lenny Chailler, Elisabeth Corino

* Associations et Vie Quotidienne (Ecouter-Comprendre-Agir) : Marie-Noëlle Martel Chenal, Mickaël Rey, Yvette Faure, Estelle Boucénine, Samson Guillois

* Espace Poizat : l’ensemble du conseil municipal

 

Les Syndicats Intercommunaux

La CCPR : 

délégué titulaire : Gaby Girard,

déléguée suppléante : Lenny Chailler

(c’est l’application de la loi)

 

SASS (Syndicat Actions Sociales et Sportives ) :

Titulaires : Jean-Noël Marchand, Stéphane Vallin,

Suppléants : Mickaël Rey, Elisabeth Corino

 

SIVOS :

Gaby Girard, Lenny Chailler, Monique Poizat, Marie-Noëlle Martel Chenal, Catherine Valladier, Samson Guillois

 

Dolon-Varèze :

Titulaires : Gaby Girard, Vincent Ogier,

Suppléants : Jean-Noël Marchand, Catherine Valladier

 

Bassin de la Sanne :

Titulaires : Jean-Noël Marchand, Julien Joubert,

Suppléants : Mickaël Rey, Elisabeth Corino

 

SEDI (Syndicat Energie Département Isère)

Titulaire : Gaby Girard

Suppléant : Jean-Noël Marchand

 

Délégations de pouvoir au maire

Le conseil municipal, unanime, attribue au maire les délégations de pouvoir des articles 3, 4, 5, 6, 7 , 8, 11, 17 et 20 de l’article L2122-22 modifié par la loi N° 2014-58 du 27 janvier 2014-art.92.

 

Plan Local d’Urbanisme

Monsieur le Maire rappelle que le conseil municipal, lors du précédent mandat, a voté la révision du Plan d’Occupation des Sols (POS)  et sa transformation en Plan Local d’Urbanisme (PLU). 

Une carte des aléas a été établie lors de la révision  du POS en 2001. Il est souhaitable de mettre à jour cette carte. Un devis d’un bureau d’études est présenté. Le nouveau conseil municipal souhaite disposer de plus amples informations avant de prendre une décision quant à la validation du devis.

 

Site Poizat

Le travail concernant la partie communale va se prolonger. 

En ce qui concerne les 6 logements sociaux confiés à Habitat Dauphinois, un nouvel appel d’offres a été lancé. L’ouverture des plis est fixée au mercredi 23 avril au siège à Valence. La construction devrait commencer en juin.

 

SIVOS

L’élection du bureau est fixée au mercredi 16 avril à la mairie de St Romain. Le nouveau conseil syndical devra préparer et voter le budget avant le 30 avril prochain.

 

CCAS

Les membres du CCAS se sont réunis pour faire connaissance et préparer le repas des aînés qui est fixé au samedi 26 avril à midi. Une nouvelle réunion est programmée le mercredi 9 avril à 20h30.

 

Matinée « Village propre »

Elle s’est déroulée le samedi 5 avril. Plus de 40 personnes se sont retrouvées pour parcourir les routes et les chemins et les bords de Sanne. Elles ont pu constater que notre village était propre.

 

Fin de la réunion à 22 heures

Voir les commentaires

Matinée Village Propre

7 Avril 2014, 15:42pm

Publié par M. LE MAIRE

Les participants à la matinée Village Propre du 5 avril:

Matinée Village Propre

Voir les commentaires

Voeux du Maire, dimanche 12 janvier 2014

13 Janvier 2014, 13:26pm

Publié par M. LE MAIRE

C'est en présence de Christian Nucci, vice-président du Conseil général, Daniel Rigaud, conseiller général, Philippe Mignot, conseiller régional et maire de Beaurepaire, Francis Charvet, président de la CCPR et maire de St Maurice l'exil, de nombreux maires, adjoints, conseillers municipaux que s'est déroulée cette cérémonie des voeux:

 

 

"Cette cérémonie des vœux, instituée sur notre commune au cours des années 80, est l’occasion de présenter le bilan d’une année à la population, mais aussi pour les habitants et les élus de notre territoire de se retrouver pour un moment  de convivialité.

C’est donc un événement important que nous avons l’intention de maintenir.

L’année 2013, a   été marquée, comme les précédentes, par  la crise économique, des conflits et des catastrophes naturelles.

 

Elle a aussi vu la disparition de Nelson Mandela. Ce militant de la non violence a su, après 27 années de prison et son élection à la présidence de la république d’Afrique du Sud, faire que ce grand pays en finisse avec l’Arpartheid.

J’ai  revu avec émotion ces belles images de la finale de la coupe du monde de rugby, en 1995, organisée en Afrique du Sud, où nous le voyons apparaître sur la pelouse, avant le match, vêtu du maillot Sud Africain portant le numéro du capitaine François Pinar. A l’issue du match et de la victoire des Springboks, la remise de cette première coupe du monde au capitaine local a aussi marqué les esprits. 

Nelson Mandela sera avec Mahatma Gandhi et Martin Luther King, l’un des trois géants qu’ait connu le 20 ème siècle.

 

En France,

Malgré les mesures prises en faveur des entreprises,

Malgré  les contrats d’avenir pour les jeunes et  de génération pour les seniors, la courbe du chômage ne s’inverse pas aussi vite qu’annoncé de façon bien imprudente. Les plans sociaux succèdent aux plans sociaux. Le mécontentement monte de toute part.

En ces temps très difficiles, ne serait-il pas plus efficace de se serrer les coudes et d’accepter, selon ses revenus, de participer au désendettement de notre pays et à son redressement plutôt que d’entrer dans un corporatisme qui ne débouchera sur rien de positif ?

 

Au sein de notre communauté de communes, après des réunions de groupes de travail ouverts à tous les conseillers municipaux, de nouvelles compétences ont été votées.

Concernant l’assainissement, notre commune restera membre du syndicat intercommunal Dolon-Varèze. Je le regrette. Il faudra bien un jour ou l’autre, et le plus tôt sera le mieux,  que la CCPR ait la compétence de ce service sur l’ensemble de son territoire. C’est une question d’équité.

Enfin, le prochain conseil communautaire passera de 67 à 56 membres. Notre commune, comme 3 ou 4 autres, n’aura plus qu’un délégué mais avec un suppléant.

 

En 2010, au tout début du mois de juin, notre centre social était dévasté par un incendie criminel dont les auteurs courent toujours. 

En 2013, au début de l’automne, après que le conseil syndical ait pu faire aboutir, malgré les nombreux obstacles rencontrés,  le dossier de reconstruction, le nouveau bâtiment a ouvert ses portes. Ce très bel établissement est à la disposition du personnel et de nos populations qui ont accepté, pendant plus de 4 ans, les contraintes liées à l’éparpillement des salles d’activités.

Lors de la très belle cérémonie d’inauguration, le 14 décembre dernier, en présence de très nombreuses personnalités, il a été rappelé que l’intercommunalité au niveau de nos 4 villages fonctionne depuis la fin des années 60 et le début des années 70. La construction par des bénévoles, sous l’impulsion du père André, du foyer intercommunal devenu ensuite centre social en avait  été la concrétisation.

 

Notre regroupement pédagogique intercommunal accueille 139 élèves. C’est un effectif en hausse sensible. 

Renée Vaudaine, responsable du restaurant scolaire à la Chapelle, a fait valoir ses droits à la retraite. Bonne retraite à elle et merci pour le travail effectué. Bienvenue à Marlène Vallin qui a pris le relais.

 

Le SIVOS a  décidé de n’appliquer les nouveaux rythmes scolaires qu’à la rentrée 2014. Depuis juillet dernier, vos élus travaillent  sur ce sujet. 

Nous avons rejoint le centre social et les 3 autres communes pour préparer la rentrée 2014. Merci à Hélène Rival, responsable enfance-jeunesse au centre social pour son implication dans cette préparation des dossiers et l’animation de nos réunions. 

Nous avons rencontré  nos associations dont certaines sont prêtes à participer à ces Temps d’Activités Périscolaires qui doivent permettre aux élèves de se voir proposer des activités de qualité. 

Nous avons rencontré les délégués des parents d’élèves aux conseils d’écoles. Nous nous sommes également renseignés auprès des communes qui ont mis en place ces nouveaux rythmes scolaires dès la dernière rentrée scolaire. Merci à Nadine Troncia et Liliane Badin, respectivement maire et maire-adjointe à Clonas sur Varèze, qui ont bien voulu nous recevoir dans leur mairie pour nous présenter leur programmation. Merci également à Roberte Di Bin ,maire de Sablons, et Yves Schricke, adjoint à Vernioz, pour les informations transmises.

A ce jour, l’académie a fixé les horaires de classe dans nos deux écoles : A La Chapelle ce sera 8h15-11h15 et 13h15-15h30.

Nous travaillerons, dès les prochains jours, sur les Temps d’Activités Périscolaires et le Projet Educatif  de Territoire avec l’obligation de présenter un programme assez rapidement. 

Cette réforme des rythmes scolaires  n’est que la première partie de la refonte de notre école. Tout le monde constate que notre école va mal avec des élèves, de plus en plus nombreux, arrivant au collège en maîtrisant mal la lecture, l’écriture et le calcul. Le dernier classement international, le PISA, confirme un nouveau recul de notre pays avec un écart se creusant entre les classes favorisées et défavorisées. Une nouvelle confirmation que l’ascenseur social dont ma génération a bénéficié ne fonctionne décidément plus.

Suite à de nombreuses études et rapports, dès 2011, il semblait  acquis qu’un consensus existait quant au retour à la semaine de 4 jours et demi et à une durée maximale de la journée scolaire ramenée de 6 heures à 5h1-5h30.

Et voilà que la contestation monte : Les élus auraient des difficultés à recruter des animateurs et ils trouvent que la facture, malgré l’aide de l’Etat, sera lourde. Les parents ont des problèmes d’organisation le mercredi matin. Les enseignants remarqueraient un état de fatigue inhabituel le vendredi. Moi, j’avais plutôt remarqué, quand j’avais la charge d’une classe, que certains enfants étaient très fatigués le lundi.

Il serait temps que l’on mette l’intérêt de l’enfant, et de lui seul, au centre de nos préoccupations. 

Et méditons cette phrase de Nelson Mandela :« L’éducation est l’arme la plus puissante que nous connaissons pour changer le monde ».

 

Notre commune n’a pas vu,  cette année, de programme de travaux important. 

Nous avons répondu au souhait de l’amicale boule en lui permettant de construire un local de rangement à proximité du boulodrome. La commune a fourni les matériaux, les boulistes ont construit le bâtiment et versé une participation financière. Ce bâtiment  a fort belle allure et  s’intègre parfaitement au cadre verdoyant de nos bords de Sanne. Voilà un bel exemple de coopération quand les moyens financiers de la collectivité sont limités.

 

Concernant l’aménagement du site Poizat sur lequel nous travaillons depuis 2009, année de l’acquisition du terrain et de la ferme, nous avons enfin obtenu l’accord de la Direction Départementale des Territoires pour la construction des 6 logements sur la partie haute du terrain. 

Malgré les nombreuses embûches auxquelles nous avons été confrontés, nous n’avons jamais baissé les bras. Une nouvelle fois merci à notre voisine de Ville sous Anjou qui nous a cédé 4 logements sur son quota. Merci également à tous ceux, ils sont nombreux, qui nous ont soutenu ce dossier. Si d’autres communes veulent imiter Ville sous Anjou, nous sommes preneurs.

Nous avons poursuivi la réflexion sur la partie basse avec le projet de la maison du patois et du point santé. Une autre demande nous est parvenue concernant un laboratoire de recherche. 

Connaissant le dynamisme de Lu Z’Arpelauds, je ne doute pas qu’ils sauront utiliser ce nouvel espace pour nous proposer des animations de qualité. C’est pour cette raison que, malgré l’investissement très important qui devra être consacré à ce nouveau bâtiment, j’ai été favorable, dès le début, à sa construction. Là aussi, l’association participera financièrement et peut être manuellement à cette réalisation. Le dossier avance, reste à obtenir le permis de construire et les subventions du Conseil général et du Conseil régional.

 

L’état de notre église nous inquiète à nouveau. Des lézardes apparaissent sur les murs. La corniche, côté nord,  menaçait de se détacher du mur. 

Pourtant, nous avons fait réaliser d’importants travaux en 2006-2007.

Nous avions fait de même en 1992.

Lors d’une réunion tenue en mairie avec le comité de clocher, il a été décidé que des membres de ce comité procéderaient à l’enlèvement de la partie de cette corniche. Ce travail a été effectué le 13 décembre. Un grand merci à Roger Dutal et aux autres personnes qui l’ont aidé pour ce travail délicat. Il est alors apparu que les points d’ancrage au mur sont en bois et complètement vermoulus. Une analyse plus poussée devra être réalisée pour déterminer si les nouveaux désordres ne parviennent pas de là. Cet état des points d’ancrage ne doit pourtant pas dater d’hier. Comment se fait-il que l’architecte ne s’en soit pas aperçue en 2006-2007 ? Si nous devrons nous résoudre à lancer un nouveau programme de travaux,  ce sera le 3ème en moins de 20 ans.

Aujourd’hui, comme hier, nous regrettons que nos prédécesseurs, au début des années 1900, n’aient pas fait preuve de plus de fermeté. Ils avaient alors, dans leur sagesse, prévu la construction d’une nouvelle église à la sortie est du village. Le terrain était choisi, le financement assuré grâce à des subventions et des participations. Mais voilà, semble-t-il, que le curé de l’époque, le père Barral, une forte personnalité selon ceux qui l’ont connu, s’est opposé à ce projet. Il n’aurait pas voulu entendre, depuis son église, les flonflons de la vogue. Il s’est donc ingénié à faire capoter le projet en persuadant les membres du comité de clocher, appelé conseil de fabrique à l’époque, que l’église devait rester où elle était. Il a eu finalement gain de cause, car le Maire, Xavier Rigard, a renoncé à son projet et fait réaliser quelques menus travaux sur l’église.

 

Le CCAS, toujours aussi dynamique, a fêté les anniversaires de trois nouvelles nonagénaires, Elise Dutal, Denise Mandrand et Yvonne Marchand au cours de deux réceptions.  Deux  à la mairie, l’autre à la maison de retraite d’Anjou. 

Lors du repas annuel offert aux aînés, l’animation a été préparée par les membres du CCAS qui n’ont pas hésité à monter sur scène pour présenter une pièce de théâtre, une comédie en un acte qui a ravi l’assistance.

En octobre, la vente de brioches au profit de l’association Espoir a connu le succès avec un bénéfice de 1 400 € environ.

 

Nos associations continuent à proposer activités et manifestations. 

Le comité des fêtes a fêté son 30ème anniversaire, démontrant ainsi qu’une association peut traverser le temps.

Lu Z’arpelauds nous ont bien diverti à la salle Dufeu du Péage de Roussillon avec les Nuits du Patois et un séjour dans une maison de retraite. Ils ont accueilli plus de 1 600 spectateurs en trois séances.

Le sport a été à l’honneur avec l’équipe féminine de foot qui a accédé au championnat national de division 2. Depuis le début de saison, la victoire n’a été qu’une seule fois au rendez-vous. Mais il était prévisible que les rencontres ne seraient plus une promenade de santé. Cette équipe ne doit pas se décourager. Son maintien est encore possible. 

Si nos communes sont animées, elles le doivent aux nombreux bénévoles qui se dépensent sans compter. 

Merci à eux.

 

Le conseil municipal a répondu à l’injonction du préfet qui lui demandait de mettre son POS en révision et de le transformer en PLU. Une délibération a été votée en ce sens. Un urbaniste a été engagé. 

La procédure devrait durer 3 années, mais comme je l’ai déjà dit et écrit à plusieurs reprises, nous ne bénéficierons plus d’une très grande liberté pour désigner les zones de construction.

 

Nous souhaitons que notre campagne reste accueillante. 

Nous avons répondu favorablement à l’initiative de la commission environnement de la CCPR qui souhaitait qu’une journée « village propre » soit organisée le même jour dans chaque commune de son territoire. Ce samedi matin-là, quelque 45 personnes se sont retrouvées pour ramasser les déchets qui traînaient ici ou là. La matinée s’est poursuivie autour d’un repas dans cette même salle.

 

Cette année, notre commune a été concernée par les opérations de recensement. Elles ont été réalisées par nos deux secrétaires Céline et Eliane. 

L’INSEE nous a informés que notre commune compte désormais 722 habitants. Elle était  de 699 au recensement de 2011. Elle en comptait moins de 500 en 2000 et a donc augmenté de 44%.


Les cérémonies du 11 novembre connaissent une belle fréquentation dans notre commune. Lors de la dernière ce sont plus de 100 personnes qui se sont retrouvées autour du monument aux morts. 

Pour célébrer le 100ème anniversaire du début de la Première Guerre Mondiale, le conseil municipal a décidé de créer une commission ouverte à tous ceux qui souhaitent apporter leur contribution pour qu’une manifestation soit organisée en 2014.

 

Comme vous le savez, les 23 et 30 mars prochains, seront organisées les élections municipales.

Comme la motivation est toujours là et qu’il reste des projets importants à concrétiser , après mûre réflexion et quelques hésitations, j’ai proposé d’être candidat à ma propre succession au poste de maire.

9 conseillers sortants ayant décidé de ne pas se représenter, je conduirai donc une liste renouvelée aux deux tiers avec, une nouvelle fois, la parité et 8 dames et 7 messieurs.

A la Chapelle, nous n’avons pas besoin de loi pour l’appliquer.

 

Proximité des élections municipales oblige, je ne vous parlerai pas des projets 2014.

 

Je n’oublie pas ceux

qui sont malades,

qui sont seuls,

qui nous ont quittés

qui voient leur avenir s’assombrir.

 

Je remercie

Mes collègues, adjoints et conseillers municipaux, pour leur engagement au service de la collectivité

Les membres du CCAS

L’équipe pédagogique

Le personnel de la commune et du SIVOS

Les associations et leurs bénévoles pour les activités et les animations proposées

La CCPR et ses services

La gendarmerie

Nos sapeurs pompiers qui assurent une présence permanente rassurante

Les associations caritatives

 

Je vous souhaite à tous santé, bonheur, fraternité dans notre beau pays qui, je l’espère, retrouvera la croissance et le moral."

Voeux du Maire, dimanche 12 janvier 2014
Voeux du Maire, dimanche 12 janvier 2014
Voeux du Maire, dimanche 12 janvier 2014

Voir les commentaires

Tri sélectif: la fréquence de la collecte change en 2014

20 Décembre 2013, 09:24am

Publié par M. LE MAIRE

Tri sélectif: la fréquence de la collecte change en 2014
Tri sélectif: la fréquence de la collecte change en 2014
Tri sélectif: la fréquence de la collecte change en 2014

Voir les commentaires

100ème anniversaire du début de la Première Guerre Mondiale

21 Novembre 2013, 09:11am

Publié par M. LE MAIRE

Lors de sa réunion du jeudi 14 novembre dernier, le conseil municipal a décidé de créer une commission ouverte à tous les habitants de la commune dont le rôle sera de préparer la célébration de cet anniversaire.
Les élus s'étant inscrits : Gaby Girard, Christine Picquendar et Dominique Garon.
 
Les habitants qui souhaitent les rejoindre peuvent s'inscrire par mail à lachapelledesurieu-mairie@wanadoo.fr ou téléphone au 04 74 84 44 40.
 
 
100ème anniversaire du début de la Première Guerre Mondiale

Voir les commentaires

Le brûlage à l'air libre: une pratique polluante

4 Novembre 2013, 11:21am

Publié par M. LE MAIRE

La Préfecture de l'Isère et l'association Air Rhône-Alpes mènent une campagne de sensibilisation sur le brûlage des déchets végétaux.

 

 

Des solutions plus respectueuses de la santé et de l'environnement existent pour vos déchets verts (taille des haies, élagage, nettoygae des massifs, tonte...): 

 

  • Le compostage individuel

Les déchets organiques peuvent être compostés. 

La Communauté de Communes du Pays Roussillonnais encourage le compostage en proposant l'achat d'un composteur individuel pour la somme de 10€.

Plus d'informations: http://www.ccpaysroussillonnais.fr/le_compostage.html

 

  • Le broyage des végétaux

Le broyage peut servir de paillage des parterres de vos jardins, en empêchant la pousse des mauvaise herbes, et en conservant l'humidité du sol. Il fournit également un apport carboné dans un composteur, en complément d'autres végétaux.

 

  • La collecte en déchetterie

Vous pouvez déposer vos déchets verts en déchetterie. Ils seront valorisés dans des conditions respectueuses de l'environnement.

Plus d'informations: http://www.ccpaysroussillonnais.fr/les_dechetteries.html

 

Informations complémentaires:

- Direction régionale de L'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Rhône-Alpes: http://www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/

- Observatoire de l'air en Rhône-Alpes, Air Rhône-Alpes: http://www.air-rhonealpes.fr/site/accueil/monaccueil/all/

 

Voir les commentaires

Avis de marché de mission d'urbanisme et cahier des charges

10 Décembre 2012, 14:28pm

Publié par M. LE MAIRE

   AVIS DE MARCHE DE MISSION D’URBANISME

 

 

Le Conseil Municipal a par délibération en date du 29 novembre 2012, lancé la procédure de révision du Plan d’Occupation des Sols.

 

Il veut s’assurer le concours d’un urbaniste.

Le cahier des charges est à consulter ci-dessous, ou sur le site des Affiches de Grenoble.

 

L’offre économiquement la plus avantageuse sera appréciée selon les critères d’analyse des offres suivants :

-compétence et expérience de l’équipe : 50%

-Prix : 50%.

 

Les propositions d’honoraires sont à adresser à Monsieur le Maire de La Chapelle de Surieu 38150, jusqu’au vendredi 28 décembre à 12h.

 

 

 

 

CAHIER DES CHARGES

 MISSION D’URBANISME

 

 

 

1.     Le Plan Local d’Urbanisme

 

L’évolution du POS vers le PLU sera l’occasion de faire le bilan des documents d’urbanisme mis en parallèle avec l’évolution de la commune depuis leur création et les objectifs envisagés pour les décennies à venir.

 

A l’inverse du POS, qui précise les droits du sol, le PLU est plus une prospective de planification de l’urbanisme communal avec une orientation politique au sens noble du terme.

 

Le processus d’élaboration de ces documents reste voisin de celui du POS avec plusieurs étapes de concertation et l’implication de nouveaux acteurs à la discrétion du Conseil Municipal.

 

 Les documents du PLU :

v    Le Rapport de présentation assez proche de l’esprit du document du POS avec pour point de départ un diagnostic préalable des effets du POS.

v    Le Projet d’Aménagement de D2veloppement Durable (PPAD) –nouveauté / POS – qui définit entre autres les orientations stratégiques, le renouvellement-évolution des espaces urbanisés, la préservation de l’environnement, la qualité du cadre de vie, la redynamisation-requalification des vieux bourgs et leur mise en valeur, la mixité de l’habitat, la rationalisation des équipements, voiries… dans un contexte de développement durable conformément au code de l’urbanisme ; il s’agit bien de la véritable expression du projet communal.

v    Ce document peut être complété si nécessaire par des Documents d’Orientations Particulières d’Aménagement (DOPA) pour des zones particulièrement sensibles ou stratégiques avec notamment des schémas d’aménagement ou de fonctionnement ou toute autre prescription qualitative tendant à qualifier une zone donnée ; document opposable aux tiers au même titre que le règlement.

v    Le règlement sur le même canevas que celui du POS mais renforcé de critères environnementaux et durables pouvant à la demande être plus directif dans plusieurs domaines souhaités par la commune.

v    Les documents graphiques assez voisins du POS

v    Les documents annexes (réseaux, cartes d’aléas, servitudes, périmètres spécifiques…)

 

 

2.     Etapes de la mission

2.1  Etudes préalables :

 

- Analyse du POS en vigueur : bilan critique des dispositions prises à différentes époques en terme de zonage, de réglementation.

- Analyse de l’évolution de la commune depuis les premiers documents d’urbanisme ; bilan démographique, économique et environnemental ; bilan des équipements.

- Planification attendue en termes de développement (en cohérence avec le SCOT) sur le plan démographique, économique, préservation et mise en valeur des sites et du patrimoine, évolution de l’agriculture et de l’habitat, maîtrise des déplacements, prévention des risques, réduction des nuisances et pollutions diverses…

 

Participation à la concertation préalable ayant pour but de recueillir les avis de la population pour nourrir la réflexion et les orientations.

 Cette première phase permet après un bilan « dynamique » de déterminer les orientations souhaitées pour le PLU sur la base d’une bonne connaissance de toutes les contraintes.

 

2.2  Elaboration du PLU :

 

- Aide à la définition du PADD. Eléments de débats au sein du Conseil Municipal pour valider les choix,

- Elaboration des documents constitutifs du PLU : notice explicative, rapport de présentation, PADD, règlement, plan de zonage, mise à jour des annexes sanitaires (notamment dans cadre du SCOT), espaces réservés.

- Mise en forme des dossiers, en cohérence avec les enjeux communaux (objectifs du PADD « comme fil rouge »), reproduction et diffusion.

 

Animations de réunions de travail en mairie, rédaction et diffusion des comptes-rendus, présentations, réunions, exposition à la demande en cours à l’issue des études. 

 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>