Bien vivre à La Chapelle de Surieu, le blog de Mr le Maire

SAINTE BARBE

28 Janvier 2019, 14:57pm

Publié par M. LE MAIRE

SAINTE BARBE
SAINTE BARBE
SAINTE BARBE

L'amicale des sapeurs-pompiers a fêté Sainte Barbe samedi 26 janvier.

C'est en présence de nombreux élus et d'une importante assistance que la cérémonie de la Ste Barbe a été fêté à la salle d'animation.

Le président sortant de l'amicale, Stéphane Beaude, a invité Roger Mandrand, ancien chef de corps, a retracé la vie des sapeurs-pompiers dans les années 1950-1960.

Tout a bien changé depuis.

Voir les commentaires

INAUGURATION DE LA FERME DU MEINARD

21 Janvier 2019, 09:59am

Publié par M. LE MAIRE

Ce dimanche, Jean-Paul et Marie Colin ont inauguré leur ferme du Meinard dans laquelle ils élèvent, en plein air, des cochons.

Des producteurs locaux étaient nombreux à avoir répondu à leur invitation.

Installés dans un vaste bâtiment, ils ont reçu, tout au long de la journée, de très nombreux visiteurs et clients.

Monique Limon, députée de notre circonscription, Sylvie Dézarnaud, conseillère départementale, ont honoré de leur présence cette manifestation.

En fin de matinée, Gaby Girard, maire, accompagné de ses adjointes Lenny Chailler et Monique Poizat, ont également honoré de leur présence cette manifestation, témoignant ainsi de tout l’intérêt qu’ils portent au monde agricole.

Une première très réussie qui invite à se renouveler.

 

INAUGURATION DE LA FERME DU MEINARD
INAUGURATION DE LA FERME DU MEINARD
INAUGURATION DE LA FERME DU MEINARD
INAUGURATION DE LA FERME DU MEINARD
INAUGURATION DE LA FERME DU MEINARD

Voir les commentaires

CAHIER DE DOLEANCES

21 Janvier 2019, 09:35am

Publié par M. LE MAIRE

CAHIER DE DOLEANCES

Ce cahier est mis à votre disposition pendant les heures d'ouverture du secrétariat de mairie. 

Voir les commentaires

ESPOIR ISÈRE CONTRE LE CANCER

14 Janvier 2019, 11:03am

Publié par M. LE MAIRE

RANDONNÉE PÉDESTRE

LE DIMANCHE 12 MAI 2019 à La Chapelle de Surieu 

 

L’antenne locale de l’association ESPOIR ISÈRE CONTRE LE CANCER est très dynamique.

Chaque année, courant mai, elle organise une randonnée pédestre dans l’une des communes de son secteur.

En 2019, c’est notre commune qui a été retenue.

Ce sera la troisième édition à La Chapelle de Surieu.

Plusieurs circuits allant de 4 km à 23 km (environ) seront proposés.

Parfaitement balisés, ils sont donc accessibles à tous.

Des points de restauration sont prévus sur les circuits les plus longs.

Nous vous invitons nombreux à nous retrouver dans notre charmant petit village, ce dimanche, 12 mai pour une journée en plein air et pour un acte de solidarité envers toutes les personnes, très nombreuses, victimes du cancer.

Voir les commentaires

Voeux 2019

14 Janvier 2019, 08:50am

Publié par M. LE MAIRE

Voeux 2019
Voeux 2019
Discours de Monsieur le Maire :

 

Une nouvelle fois, merci d’avoir  répondu très nombreux à notre invitation.

 

En ce début de présentation de mes vœux, je voudrais que nous ayons une pensée pour notre collègue et ami, Jean-Noël Marchand, mon deuxième adjoint, décédé le 9 décembre dernier.

La foule imposante qui a assisté à ses funérailles a confirmé combien Jean-Noël était connu, populaire  et très estimé bien au-delà de notre commune.

Jean-Noël, très investi dans le milieu associatif et agricole, a été élu au conseil municipal en 2008, puis réélu en 2014.

Dès son entrée au sein de mon équipe, il s’est investi au service de la collectivité et de l’intérêt général.

Jamais, il n’a fait passer ses propres intérêts avant celui des autres.

Malgré la maladie, une saloperie de cancer, il a fait le maximum, et même parfois plus,  pour assumer ses délégations au sein de la municipalité et des syndicats dont il était membre.

Jamais, je ne l’ai entendu se plaindre sur son sort.

Lors de ses fréquentes visites, à mon bureau, tôt le matin, il s’est toujours informé de la vie de notre commune et de son évolution.

Alors que le mal le rongeait inexorablement et qu’il souffrait dans sa chair, Il s’est toujours inquiété de la santé des uns et des autres.

Il a toujours fait preuve d’une solidarité sans faille au sein de notre équipe.

Ses avis étaient toujours emprunts du sceau du bon sens et dans l’intérêt de tous.

 

Nous n’oublierons pas que, grâce à lui, notre commune pourra bénéficier de l’accès sans difficulté à la téléphonie mobile.

En effet, alors que nous étions dans l’impasse au niveau de l’emplacement de cette antenne, il a réussi à trouver la surface nécessaire sur un terrain appartenant à sa sœur pour que ce projet se réalise, le plus loin possible des habitations.

L’antenne est installée. Il ne verra pas malheureusement son fonctionnement.

Jean-Noël était de la trempe des élus locaux qui donnent l’exemple.

Exemple que tous les élus, à quelque niveau qu’ils soient, devraient imiter.

Jean-Noël, tu étais une figure de notre village que tout le monde aimait rencontrer.

Nous ne voyons plus ta grande silhouette coiffée de son éternel chapeau.

Mais, nous ne te t’oublierons pas.

 

Cette année 2018, a vu un monde de plus en plus instable avec l’arrivée au pouvoir, dans quelques pays, de dirigeants populistes qui peuvent nous inquiéter.

 

L’Europe a préparé le Brexit avec beaucoup de difficultés.

Nos amis anglais veulent quitter l’Union européenne, mais conserver quelques avantages.

En mai prochain, le 26, jour de la fête des mères, nous serons appelés aux urnes pour renouveler le parlement européen.

Plutôt que de se plaindre de cette Europe qui doit être plus sociale, et de s’abstenir le jour du scrutin, votons.

Je vous informe, à ce sujet, que vous pouvez vous inscrire sur notre liste électorale jusqu’au 31 mars prochain pour participer à ce scrutin. Toutes les informations sont sur le blog de la commune.

C’est la mise en place du nouveau Répertoire Electoral Unique (REU) géré par l’INSEE qui permet cette facilité.

 

En France,

Le terrorisme a à nouveau frappé :

  • Le 23 mars à Trèbes, petit village, de l’Aude, 4 personnes ont été froidement abattues. L’une d’elles, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame s’est sacrifié pour sauver une dame prise en otage.
  • Le 11 décembre, pendant le marché de Noël de Strasbourg, un autre attentat a fait 5 victimes.
  • Pensons à elles et aux blessés qui ont vu leur vie basculer en quelques secondes.
  • Sachons qu’à tout moment, en tout lieu, ces fous qui sont souvent des délinquants peuvent provoquer des attentats.

Les réformes annoncées par le Président de la République se mettent en place, peut-être trop rapidement, sans doute mal expliquées.

Les résistances des syndicats, trop faibles et trop disparates, n’ont pas permis aux opposants  de se faire entendre.

Alors, bien que le mécontentement augmentait, tout semblait donc se dérouler sans trop d’encombres pour le pouvoir en place.

Et voilà qu’avec les réseaux sociaux dont nos gouvernants, sont, eux aussi, très friands, un mot d’ordre contre les hausses des taxes sur les carburants s’est développé très rapidement et à une  très grande échelle.

Ce que les syndicats n’ont pas réussi à faire, les gilets jaunes vont le faire.

Si de nombreuses revendications des gilets jaunes sont tout à fait fondées et respectables, il n’est pas normal que :

  • les manifestations ne soient pas déclarées
  • des dégradations, touchant même des monuments emblématiques de notre République, se soient produites

En France, jusqu’à nouvel ordre, il existe des lois et règlements applicables par tous.

De nombreux gilets jaunes, souvent autoproclamés porte-parole, entendus à la télévision disent ne pas voter, même à l’occasion  de l’élection présidentielle.

Pourtant, au 1er tour de cette élection, nous avions le choix.

Je salue et remercie nos forces de l’ordre qui font face avec professionnalisme à une nouvelle forme de manifestations auxquelles ne manquent pas de se mêler les habituels casseurs qui s’en donnent à cœur joie.

La facture sera lourde et ce sera le contribuable qui la paiera.

 

Le Président de la République a annoncé des mesures et des discussions à l’échelon local.

Voilà donc que l’on redécouvre, à Paris, que des maires existent encore.

Souhaitons que de bonnes décisions soient prises en faveur de ceux et celles qui souffrent et qui, malgré un salaire, ne parviennent pas à boucler leurs fins de mois.

Souhaitons que le calme revienne enfin.

Pour ma part, j’ai toujours été très favorable à la solidarité, mais elle doit aussi et surtout  concerner  les classes les plus aisées.

Je mettrai à la disposition de nos habitants un cahier de doléances accessible aux heures d’ouverture de notre secrétariat.

 

Comme annoncé, après une préparation minutieuse qui s’est étalée sur 30 mois, les Communauté de Communes du Pays Roussillonnais et du Territoire de Beaurepaire ont fusionné le 1er janvier dernier pour devenir la Communauté de Communes entre Bièvre et Rhône qui compte 37 commune et 67 000 habitants.

Le 7 janvier dernier, les 66 conseillers communautaires ont été invités à élire leur président et 15 vice-présidents, lors d’une séance qui s’est étalée de 18h30 à 2h15 le lendemain matin.

Je salue l’élection de Francis Charvet à la présidence de cette nouvelle collectivité et celle de Christian Nucci à la 1ère vice-présidence.

Ayant  toujours pensé qu’il serait normal que nos deux  présidents des ex communautés de communes  conduisent  la nouvelle jusqu’au terme du mandat, en 2020, je n’avais pas envisagé que d’autres candidats se présentent à ces postes.

En la circonstance, j’ai encore fait preuve de naïveté, car la politique nous a encore montré qu’elle n’était jamais bien loin.

Tout s’est déroulé tout à fait cordialement et dans l’esprit républicain qui sied à ces moments-là.

Le président n’a pas tenu grief à son ancienne vice-présidente, Isabelle Dugua,  de s’être présentée face à lui.

Il lui a proposé de retrouver le poste de vice-présidente à la culture qu’elle a parfaitement assumé depuis 2014. Son élection n’a alors été qu’une simple formalité.

Je salue, bien entendu, tous les autres vices présidents qui ont été élus, en espérant qu’ils assumeront leur tâche et travailleront au plus près des communes et de leurs habitants.

Je souhaite pleine réussite à notre nouveau territoire.

 

Ayant toujours été favorable à cette fusion, je me réjouis de cette réunion de deux territoires très proches qui ont de nombreux points communs.

Je suis satisfait que mon conseil municipal ait voté, à l’unanimité, en faveur de  cette fusion.

 

J’entends dire ici ou là que les communes perdent de leur autonomie avec les compétences que prennent peu à peu les communautés de communes.

Je réponds à ceux qui le déplorent et qui sont souvent soit mal informés, soit de mauvaise foi :

«  Je vous entends, mais que ferait-on avec des compétences sans pouvoir les assumer financièrement ? »

Que serait devenue notre commune sans la Dotation de Solidarité Communautaire  dont le montant, plus de 100 000 €,  avoisinait notre capacité d’autofinancement?

Que serait devenue notre commune sans, notamment,  les compétences voiries, collectes des déchets ménagers pour ne rappeler que les principales au point de vue financier ?

Nous n’aurions pas pu financer, malgré des subventions importantes,  et avec un seul emprunt de 200 000 € tous les travaux réalisés depuis 2001.

A savoir pour les plus importants :

  • la remise en état de notre église que j’ai dû fermer pendant 2 ans
  • la rénovation et l’extension de notre groupe scolaire
  • le réaménagement de notre mairie
  • l’aménagement du centre village
  • la construction de la maison du patois et du patrimoine et de 4 locaux commerciaux
  • l’extension de notre réseau d’éclairage public

Pour avoir connu la période avant la création de la CCPR, je sais que l’essentiel de notre budget était consacré à l’entretien de nos routes et chemins.

 

Avec 155 élèves scolarisés, notre regroupement pédagogique intercommunal a vu, sans aucune difficulté,  le maintien  de sa  6ème classe.

Celle-ci ne devrait pas être menacée à court terme, car nous dépassons assez largement les seuils de fermeture.

Un tel effectif pour une population de 1 200 habitants est exceptionnel.

Nos familles qui apprécient la stabilité de l’équipe enseignante et la qualité de l’enseignement dispensé  scolarisent leurs enfants sur place.

 

Avec mes collègues du SIVOS, nous faisons le maximum pour que notre regroupement pédagogique intercommunal  fonctionne dans de bonnes conditions.

 

Nous proposons un service de restauration de qualité et des amplitudes de garderie périscolaire très larges pour permettre aux parents, de plus en plus nombreux à travailler tous les deux, de disposer d’un accueil, de 7h10 à 18h30,  d’une durée suffisante.

Avec les inscriptions et le règlement des factures par internet, nous facilitons l’accès à ces services.

Merci au centre social les 4 vents qui assure les services de garderie.

 

Je salue le dynamisme de notre sou des écoles qui permet des activités que nous aurions des difficultés à financer nous-mêmes.

 

Le SASS, avec une gestion rigoureuse, permet à notre centre social d’évoluer dans de très bonnes conditions et à nos sportifs de disposer d’installations de qualité.

Merci au directeur du centre social, Bruno Félisi, et à son équipe pour son dynamisme.

Les actions nouvelles en direction des familles et des aînés sont appréciées.

 

Au niveau communal, nous avons fait, comme cela était prévu,  une pause dans les investissements.

L’emprunt à court terme de 100 000 € n’ayant pas été utilisé, la banque a récupéré cette somme.

Nous avons donc réalisé le programme du site Poizat, plus de 800 000 € HT, avec nos fonds propres et les subventions.

 

Un pas de plus a été franchi dans le sens de la mutualisation avec notre voisine de St Romain de Surieu avec l’acquisition en commun d’une tondeuse          auto-portée.

Je suis prêt à aller plus loin dans cette coopération avec notre voisine proche, mais aussi avec d’autres.

 

Nous avons fait aménager, par un artisan local, les abords de la maison du patois et du patrimoine et de la caserne de nos sapeurs-pompiers.

Le résultat de qualité est apprécié. Tellement apprécié que l’on nous a dérobé quelques plantes.

 

Nous avons fait installer une dizaine de caméras au centre village et au groupe scolaire.

Ce système semble dissuasif, car notre agent d’entretien, à sa grande satisfaction, ne retrouve plus de tessons de bouteilles et autres déchets aux abords de nos bâtiments.

 

Au cimetière, nous avons procédé à la reprise des concessions gratuites et fait aménager, avec un autre de nos paysagistes, l’espace ainsi libéré.

Nous procéderons, très prochainement, à la reprise des autres tombes non entretenues.

 

Avec une aide substantielle du Syndicat des Energies de l’Isère nous avons fait remplacer 53 lampes de notre réseau d’éclairage public par des LEDS.

 

En juillet, le 5 très exactement, l’extension de la caserne de nos sapeurs-pompiers a été inaugurée en présence de très nombreuses personnalités et d’une nombreuse assistance.

Nos sapeurs-pompiers travaillent ainsi dans d’excellentes conditions.

Avec environ  200 interventions, ils continuent leur mission au service des 4 villages qu’ils couvrent en première intervention.

Ils sont aussi appelés sur d’autres secteurs.

Merci à eux.

 

La commission action sociale a continué à œuvrer dans la discrétion en direction de quelques personnes en difficulté.

Elle a organisé le traditionnel repas des aînés et la distribution de colis.

Elle verse une aide aux vacances aux enfants et aux adolescents.

 

Nous avons poursuivi nos efforts en direction de nos agriculteurs pour que notre commune reste classée en zone défavorisée.

Nos remerciements à notre députée, Monique Limon, pour son écoute et sa présence sur le terrain.

 

Une bonne nouvelle avec  l’installation, chemin du Clos,  de l’antenne pour la téléphonie mobile.

Comme je l’ai déjà dit, grâce à notre regretté Jean-Noël, le Conseil départemental a pu acquérir la surface de terrain nécessaire à l’implantation de cette antenne attendue avec impatience par tous ceux, de plus en plus nombreux, qui disposent d’un téléphone portable.

Avec cet emplacement assez éloigné de toute construction, nous avons pu répondre aux personnes inquiètes de voir cette antenne pouvoir s’installer près de chez elles, route de St Alban.

Les opérateurs disposent, à partir du 22 novembre dernier, de 6 mois pour s’installer.

 

Bien que cet équipement ne produise pas encore d’ondes, une rumeur circule, sans doute lancée par un plaisantin, faisant été de changements de comportements du monde animal. 

Les aiguilles de notre pendule à la mairie fonctionnent très mal depuis quelques semaines. L’antenne en serait-elle responsable ?

La vigne toute proche, la dernière de notre village, va –t-elle voir ses raisins modifiés ?

Plaisanterie, mise à part, comme je l’ai annoncé à un couple qui s’inquiétait de cette installation, des mesures de production d’ondes pourront être demandées auprès d’un établissement indépendant   par toute personne qui le souhaitera.

Les modalités de la procédure sont disponibles en mairie.

Ces mesures seront enregistrées gratuitement.

Je rappelle que c’est le conseil départemental avec une subvention de l’Etat qui assurera le financement et la maintenance de cet équipement, soit 150 000 € environ.

Merci à eux.

 

Nous avons créé, avec le concours d’un cabinet spécialisé, le Plan Communal de Sauvegarde. C’est un document obligatoire.

 

Nous venons de prendre connaissance des résultats du recensement effectué au début de 2018.

Notre population est de 767 habitants.

Nous avons noté le refus de participer à cette opération obligatoire de la part de plusieurs familles.

C’est inadmissible.

 

La CCPR a financé des travaux de voirie sur le haut du chemin du Bona.

Grâce à la compréhension d’un riverain, un enrochement a été installé qui consolidera cette voie.

 

Nous avons eu à déplorer un dépôt, très important, de déchets sauvages, sur un chemin rural.

Un camion qui a dû procéder au déménagement d’une maison a déversé son chargement sur cette voie.

Grâce à des courriers retrouvés au milieu de cet amas, nous savons que ces déchets proviennent  d’une maison de Tassin la Demi Lune.

J’ai déposé une plainte  auprès de la gendarmerie de Roussillon.

Souhaitons que la justice ne la classe pas sans suite.

 

Nous avons élargi le périmètre des illuminations.

Grâce à une promotion égale à 70%, nous avons pu acquérir de nouveaux éléments.

 

Nos associations, toujours aussi dynamiques, ont animé le village.

 

Nous avons signé une convention avec l’association Lu Z’Arpelauds qui fixe les conditions de la mise à sa disposition de la maison du patois et du patrimoine pour une durée de 9 ans.

Nos patoisants ont proposé plusieurs animations  à un public toujours plus nombreux.

Un nouveau programme est fixé pour cette année.

 

Le comité des fêtes participe également à l’animation du village avec la fête de la musique que nous subventionnons et la Chapeline qui attire toujours un grand nombre de sportifs.

 

Le club de la Sanne Football qui regroupe nos 4 communes a fêté, fin juin, son 50ème anniversaire.

Que de chemin parcouru depuis cette année 1968 qui voyait une équipe de football, créée à l’initiative du père André, évoluer sur un petit terrain.

A l’époque  un vieux camion nous servait de vestiaire et la douche se prenait dans le bief, tout proche.

Et bien, malgré ces conditions spartiates, nous avions été champions UFOLEP de notre catégorie.

Aujourd’hui, le club accueille près de 340 licenciés.

Il brille au plus haut niveau régional avec ses équipes féminines.

Des équipes de jeunes sont présentées à chaque niveau.

Les équipes séniors masculines,  sont invitées à gravir quelques échelons.

 

Le club des aînés « les Amis de la St Vincent » a dû se résoudre à se mettre en sommeil faute d’adhérents présents lors de ses réunions mensuelles.

De nombreux retraités, dont je suis, n’adhèrent plus à ces associations.

Mes amis de l’association savent que je préfère une sortie à vélo à une partie de cartes.

 

Comme cela avait été annoncé, nous avons célébré dignement le centième anniversaire de la signature de l’armistice de 1918.

Avec la participation musicale de la société musicale de Chavanay, le défilé a été remarqué et apprécié par l’assistance très nombreuse qui n’a pas craint le crachin de ce 11 novembre.

L’exposition d’une très grande qualité « Ouf la guerre est finie ! » préparée et présentée par Lu Z’Arpelauds a connu un succès mérité.

Merci à tous ceux qui ont permis cette réussite.

 

La toute nouvelle association des anciens de la Sanne rugby n’oublie pas les grands blessés de ce sport.

Le 30 septembre, le concours de pétanque avec repas à midi a produit un bénéfice de 1 800 € qui sera remis à la fondation Ferrasse qui aide les grands blessés, malheureusement nombreux dans notre région.

 

Je n’oublie pas :

  • Nos boulistes qui ont achevé l’aménagement de l’extension de leur local. Ils ont organisé plusieurs concours de boules. L’amicale boule permet aussi à nos aînés de se retrouver, chaque mercredi, à la belle saison, pour des parties amicales.
  • Notre comité local de la FNACA qui est toujours présent lors des cérémonies du souvenir.

 

En 2019,

 

Nous prévoyons le lancement  d’un  programme de travaux pour rendre  l’accessibilité à la salle des fêtes conforme à la législation en vigueur. Il sera accompagné de travaux de rénovation, notamment avec le remplacement du système de chauffage actuel.

 

Avec l’arrivée de la fibre, il faudra que  les adresses de chaque foyer soient conformes pour que tous puissent être raccordés à ce nouveau réseau.

Avec d’autres communes de la communauté de communes, nous avons retenu, dans une démarche de mutualisation, la Poste pour nous aider à répondre aux critères.

La numérotation étant déjà métrique dans notre commune, nous n’aurons, en principe, que quelques ajustements à réaliser.

 

Le 12 mai, notre commune a été retenue pour la Marche de l’Espoir organisée par la très dynamique association locale Isère contre le cancer.  Souhaitons qu’elle connaisse une météo agréable et une fréquentation aussi importante que lors des éditions précédentes. Toute la population est invitée à participer à cette manifestation de la solidarité et à permettre d’égaler, voire de dépasser, le record de participants que notre commune détient avec 836 inscriptions.

Alors à nos baskets.

En octobre, nous participerons, au porte à porte, à la vente de brioches en faveur de la même association.

 

Comme je l’ai rappelé, à plusieurs reprises lors de réunions du conseil municipal, je souhaite qu’une animation soit organisée à l’occasion des illuminations. La date sera retenue en tenant compte de ce qui se passe chez nos voisins.

Ce devrait être l’occasion de rassembler les habitants du village.

Les associations seront invitées à participer.

 

J’ai une pensée pour ceux

  • Qui sont sans emploi
  • Qui ont des fins de mois très difficiles
  • Qui sont malades
  • Qui sont seuls
  • Qui nous ont quittés

Notre commune a été particulièrement concernée  par les décès de jeunes personnes victimes de cancers.

 

Je remercie

 

Mes collègues  maires-adjoints et conseillers pour leur participation active à la vie du conseil municipal

Le conseil syndical du SIVOS  

Les membres de la Commission action Sociale toujours aussi dévoués

L’équipe pédagogique

Le personnel de la commune et du SIVOS

Les associations et leurs bénévoles

La CCPR  et ses services toujours à notre écoute

La gendarmerie très présente

Les différentes administrations

Nos sapeurs-pompiers

Les associations caritatives toujours plus sollicitées.

 

Avec l’espoir que les tensions qui s’accentuent, ici ou là,  ne dégénèrent pas en un conflit mondial dont on ne pourrait pas maîtriser les conséquences.

Car comme l’écrivait le président John Fitzgerald Kennedy :

« l’humanité doit mettre un terme à la guerre ou la guerre mettra un terme à l’humanité ».

Avec mes collègues du conseil municipal, nous  vous présentons nos  meilleurs vœux pour 2019.

Je vous remercie de votre attention.

Et vous invite à déguster les galettes préparées par notre restaurateur local et à partager le verre de l’amitié.

Voir les commentaires

CEREMONIE DES VOEUX

7 Janvier 2019, 09:53am

Publié par M. LE MAIRE

CEREMONIE DES VOEUX

Voir les commentaires

BRULAGE A L'AIR LIBRE

7 Janvier 2019, 09:41am

Publié par M. LE MAIRE

BRULAGE A L'AIR LIBRE
BRULAGE A L'AIR LIBRE
BRULAGE A L'AIR LIBRE
BRULAGE A L'AIR LIBRE

Voir les commentaires

LISTES ELECTORALES : NOUVELLES MODALITES D'INSCRIPTION

7 Janvier 2019, 09:36am

Publié par M. LE MAIRE

 

A compter du 1er janvier 2019, les électeurs peuvent désormais :

  • S’inscrire au plus proche de la date du scrutin, au lieu du 31 décembre de l’année précédente, actuellement. Ainsi, pour voter aux prochaines élections européennes du 26 mai 2019, les électeurs peuvent s’inscrire jusqu’au 31 mars 2019.
  • Déposer leurs demandes d’inscription en ligne, sur les sites : w.w.w.demarches.interieur.gouv.fr ou www.servicepublic.fr, quelle que soit leur commune de résidence.
  • Le dépôt au guichet de la commune ou la transmission des demandes d’inscription à la commune par courrier restent possibles.
  • Cette évolution est associée à la mise en place d’un Répertoire Electoral Unique  (REU) et permanent dont la tenue est confiée à l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE). Cette évolution allège la charge des communes dans la gestion des listes électorales.
  • Chaque électeur devra alors : être âgé de 18 ans au plus tard la veille du scrutin, être de nationalité français ou ressortissant d’un autre Etat membre de l’Union européenne (pour certains scrutins, jouir de son droit de vote, apporter la preuve de son attache avec la commune d’inscription.

Voir les commentaires