Bien vivre à La Chapelle de Surieu, le blog de Mr le Maire

RECEPTION DE L'ANTENNE DE TELEPHONIE PAR LE CONSEIL DEPARTEMENTAL

28 Novembre 2018, 11:22am

Publié par M. LE MAIRE

L'installation de l'antenne téléphonique, chemin du Clos, a été réceptionnée par le Conseil départemental le jeudi 22 novembre.

Gaby Girard, maire de la commune, a assisté à cette réception.

Il a été annoncé que l'opérateur Free disposait d'un délai de 6 mois pour être opérationnel.

Selon son représentant, tous les opérateurs pourront être opérationnels à la même date.

Cette installation aurait un coût d'e 150 000 € à la charge du Conseil départemental qui bénéficiera d'une subvention de l'Etat de l'ordre de 100 000 €.

RECEPTION DE L'ANTENNE DE TELEPHONIE PAR LE CONSEIL DEPARTEMENTAL
RECEPTION DE L'ANTENNE DE TELEPHONIE PAR LE CONSEIL DEPARTEMENTAL

Voir les commentaires

CALENDRIER DES PERMANENCES DU CAUE

28 Novembre 2018, 10:56am

Publié par M. LE MAIRE

Le service urbanisme de la CCPR nous communique le calendrier des permanences du CAUE dans ses locaux.

 

CALENDRIER DES PERMANENCES DU CAUE

Voir les commentaires

PROJET DE MICRO-CRECHE SUR ASSIEU

22 Novembre 2018, 14:42pm

Publié par M. LE MAIRE

PROJET DE MICRO-CRECHE SUR ASSIEU
PROJET DE MICRO-CRECHE SUR ASSIEU

Voir les commentaires

Les écoliers à la Maison du Patois et du Patrimoine

19 Novembre 2018, 10:52am

Publié par M. LE MAIRE

Vendredi après-midi, les classes d’Aurélie Saunier et de Rachel Manin se sont rendues à la Maison du Patois et du Patrimoine pour découvrir deux expositions :

  • Celle présentée par l’association Lu Z’Arpelauds, déjà ouverte au public le 11 novembre, qui retrace la vie de la commune pendant la guerre de 1914 à 1918, "Ouf, la guerre est finie"
  • Celle proposée par la médiathèque de St Romain de Surieu, "La guerre des Lulus"

Un travail préparatoire a été effectué avec Laurence Marchand.

Les classes réparties en plusieurs groupes ont été accueillies par Michel Rousset, Elisabeth Girard et Laurence Marchand.

Les écoliers à la Maison du Patois et du Patrimoine
Les écoliers à la Maison du Patois et du Patrimoine

Voir les commentaires

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS ROUSSILLONNAIS

19 Novembre 2018, 10:47am

Publié par M. LE MAIRE

Le service environnement de la CCPR rappelle que la vente de calendriers pour le compte des éboueurs a été supprimée depuis plusieurs années.

La population est donc invitée à ne pas accepter toute démarche qui pourrait être tentée en ce sens.

Une personne du territoire aurait déjà été victime d’une telle tentative.

Voir les commentaires

CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE 2018

12 Novembre 2018, 15:38pm

Publié par M. LE MAIRE

Malgré un temps pluvieux, une foule nombreuse a assisté à la cérémonie au monument aux morts, ce dimanche 11 novembre, pour célébrer le centième anniversaire de la signature de l’armistice qui a mis un terme à la Première Guerre mondiale.

 

Précédée des enfants des écoles, la société musicale de Chavanay, forte de 35 membres, a emmené en musique le défilé parti du parking de la salle d’animation.

Elle était suivie du conseil municipal, du comité FNACA de la Sanne, des sapeurs-pompiers et de très nombreux habitants de la commune.

Au monument aux morts l’attendait un piquet militaire composé de 4 soldats et d’un gradé venu de Varces.

Après l’ouverture du ban, le dépôt de la gerbe par le maire, l’appel des chapelains morts pour la France, une minute de silence, le discours du maire Gaby Girard, la lecture du  discours du Président de la République  par la première adjointe au maire Lenny Chailler, le rappel des noms de 2 soldats français morts au Mali et 1 en Irak en  2018,  les musiciens ont joué une vibrante Marseillaise.

Ensuite, toujours emmenée au son de la musique, l’assistance s’est rendue à la salle d’animation où les membres du conseil municipal ont offert café, jus de fruit, vin blanc, viennoiserie et  pogne à toutes les personnes présentes.

 

De 10h à 12h et de 14h à 18h, une très belle et très complète exposition préparée par l’association Lu Z’Arpelauds a pu être visitée à la Maison du Patois et du Patrimoine.

Elle a reçu de très nombreux visiteurs très satisfaits de pouvoir découvrir la vie de la commune pendant cette période très douloureuse.

 

A 11 heures, Marie-Antoinette Rey a fait sonner les cloches, comme cela était souhaité par l’Etat.

 

A midi, ce sont 33 personnes qui se sont retrouvés au Petit Campagnard pour un excellent repas.

 

Le 16 novembre, l’association Lu Z’Arpelauds recevra les 3 classes de La Chapelle pour découvrir une nouvelle exposition.

 

 

 

11  NOVEMBRE 2018, DISCOURS DU MAIRE

 

C’est par l’ordre de mobilisation du 2 août 1914 affiché au village, au Grollier et au Ratel que les habitants de notre commune apprennent que l’Allemagne a déclaré la guerre à la France.

Olphir Réguillon, alors âgé de 12 ans, s’est souvenu que ce soir-là, un soir de grand vent, les gens courent d’un hameau à l’autre, d’une maison à une autre ».

 

Hommes et chevaux partent pour un front lointain quelque part entre les Vosges et le Pas de Calais pour une guerre jugée inévitable et même juste. Elle doit permettre de reprendre l’Alsace et la Lorraine cédée aux « boches » après la défaite de l’empereur Napoléon 3 à Sedan en 1870

 

55 chapelains sont mobilisés sur une population de 427 habitants.

Les Etat Major sont très confiants.

Elle sera brève et victorieuse.

Les soldats seront de retour pour les vendanges.

 

En fait, elle durera 4 très longues années avec des conditions démentielles pour nos soldats.

Le bilan sera terrible :

 

8 Millions de morts dont 1,4 pour notre seul pays

4 millions de blessés

20 morts pour notre seule commune

Des traces indélébiles pour ceux qui sont rentrés.

 

N’oublions pas les soldats fusillés pour l’exemple.  13 en Isère. La presse s’est fait l’écho, dernièrement,  d’une famille d’Ampuis qui se bat pour la réhabilitation de l’un de siens fusillé pour désertion  alors qu’il est rentré à son camp de base grièvement blessé.

 

Les courriers adressés  par les soldats à leur famille sont soumis à une censure stricte.

Une lettre de Paul Colin à la famille Marchand  le confirme à demi-mot :

«  Il faut voir les trous des obus. On peut enterrer un cheval sans se gêner.

C’est un désastre. La bataille de Chipottes, col des Vosges, est terrible pendant 17 jours. Ils se battent nuit et jour.

Mais je ne peux vous raconter tout ce que je voudrais ».

 

L’Armistice est enfin signé le 11 novembre 1918 à Rethondes, près de Reims.

Le traité de Versailles, en 1919, met un terme officiel à ce combat.

Mais, les conditions très dures pour l’Allemagne entraînent  un fort ressentiment qui amènera l’élection d’Hitler au poste de chancelier avec les conséquences que nous connaissons tous.

 

Pendant cette période, les femmes ont pris le relais des hommes pour le travail de la ferme et dans les usines.

Avec le retour de la paix et des hommes , elles ont malheureusement été oubliées et n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1945.

 

Après la guerre, des monuments aux morts ont été érigés dans chaque commune.

A La Chapelle, il se situait en bordure de la route départementale, car la place sur laquelle nous nous trouvons n’existait pas. Il a été financé par des dons et une subvention communale.

Au cimetière, à la demande de familles n’ayant pas les moyens financiers, 6 tombes ont été aménagées.

 

Depuis, la commune a fait aménager, avec l’accord des familles concernées,  une tombe unique au cimetière en 2007.

Elle a également fait déplacer le monument aux morts en réaménageant ses abords.

 

Nous avons voulu marquer ce centième anniversaire avec :

 

La présence d’une société musicale, l’harmonie de Chavanay,

La présence d’un détachement militaire qui participera aux défilés chez nos voisins d’Agnin, Bougé Chambalud et Sonnay,

La présentation d’une très belle et très complète exposition préparée par le groupe patois Lu Z’Arpelauds que je remercie vivement.

Je vous invite à la visiter à l’issue de cette cérémonie à la Maison du Patois et du Patrimoine. Elle vous permettra de retrouver notre commune au cours de cette période très difficile.

 

Cette Première guerre mondiale devait être la der des der.

Malheureusement, il n’en a rien été.

Elle a été  suivie de la deuxième guerre mondiale qui a amené les atrocités que l’on connaît.

 

Depuis  1945 et la fin de cette nouvelle guerre mondiale, des combats n’ont pratiquement jamais cessé dans ce monde de plus en plus fou, de plus en plus  instable avec des armements de plus en plus sophistiqués.

 

Aujourd’hui, en ce début du 21ème siècle,  des combats se déroulent ici ou là avec, bien entendu, des victimes dont de nombreux enfants.

 

Malgré tous les appels de l’ONU et d’autres organisations en faveur de la paix, ces conflits ne sont malheureusement pas prêts de s’arrêter.

 

Je vous invite à méditer ces deux citations relevées sur un panneau de l’exposition :

 

Celle de Paul Valéry :

« La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent bien mais qui ne se massacrent pas ».

 

Celle de John Fitzgerald Kennedy :

« L’humanité doit mettre un terme à la guerre ou la guerre mettra un terme à l’humanité ».

 

 

 

Je vous remercie de votre attention.

La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie
La cérémonie

La cérémonie

L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition
L' exposition

L' exposition

Voir les commentaires